février 08, 2024

đź’Ś Une carte postale d'Albanie, avec Camille

Par Sophie Gauthier
đź’Ś Une carte postale d'Albanie, avec Camille

Encore à l'écart des radars touristiques, l'Albanie attire de plus en plus de jeunes voyageurs épris de grands espaces et de slow tourism. C'est le cas de Camille, partie à la découverte des merveilles naturelles du pays, accompagnée de son carnet de voyage La Grande Aventure.

Quelle Ă©tait la raison de ce voyage ?

La décision de partir en Albanie a été prise un peu au hasard, nous voulions partir dans un endroit que nous ne connaissions pas avec mon amie Flora. Si possible dans un endroit entre mer et montagne, sans trop de touristes (nous sommes parties fin juillet/début août) et où nous pourrions itinérer en bus ou en voiture facilement. Après quelques recherches, l’Albanie nichée entre le Monténégro et la Grèce nous a semblé être la destination parfaite. Et nous n’avons pas été déçues du voyage ! Nous sommes donc parties pour un road trip de 15 jours en Albanie.

Comment as-tu utilisé le carnet de voyage La Grande Aventure ?

Je l'ai rempli à mon retour. Au quotidien, nous avons malgré tenu des carnets de bord durant ces quinze jours. Ces moments suspendus à écrire nos souvenirs nous ont permis de revoir certaines expériences avec un regard nouveau et d’être plus consciente des moments que nous vivions et des choses que nous voyions. D’une certaine manière, écrire nous a permis de faire attention aux petites choses, même celles qui sur le coup nous paraissaient anodines.  

 

 

  💌 Ses adresses favorites  💌 

  • Le Radio Bar à Tirana. Un bar Ă  cocktail top, avec une terasse arborĂ©e et une playlist au top.  Prendre les spĂ©cialitĂ©s albanaises, le Ballkan Collins par exemple, un gin to avec les fruits rouges c’est dĂ©licieux !
  • La rĂ©gion Theth et ses randos superbes. SĂ©journez Ă  le Bujtina Kometa, une auberge au milieu de la vallĂ©e, tenue par une famille adorable.
  • Le parc naturel de Llogara, perchĂ© entre mer et montagne. Faites un dĂ©tour le temps d’un repas sur la grande terrasse Ă  l’ombre des pins de l’auberge Alberti, ils font les meilleurs raviolis qu’on ait mangĂ© de notre vie !  
  • Dans le village de Himare, entre deux bains de mer, filez-vous offrir une glace (la pistache est dingue, celle au Nocciolata aussi !) au Pastireci Delight. L’établissement ne paye pas de mine mais leurs pâtisseries et leurs glaces sont Ă  tomber.
  • La citĂ© ottomanes de GjirokastĂ«r et son quartier du vieux bazar oĂą vous croiserez plein d’artisans (crochet, bijoux, maroquinerie, cĂ©ramique, antiquitĂ©s….)

.